Appel à communication : les valeurs de l’Autre

Les Valeurs de l’Autre
Journées d’études internationales du 7 et 8 mars 2019
organisées par l’Université Grenoble-Alpes (France) et l’Université du Tohoku (Japon)

Comment penser ce qu’est l’Autre pour nous ? Et comment comprendre sa vision du monde ? Si ces interrogations ne sont guère nouvelles, il est néanmoins vrai que nous faisons face aujourd’hui à la restructuration drastique des paradigmes conventionnels, jusque dans nos domaines de recherche et d’enseignement. Les échanges humains et épistémologiques sont depuis un certain temps non seulement des sujets de réflexion privilégiés mais une réalité quotidienne bien concrète, dans n’importe quel coin du monde.
En fait, ce changement n’est qu’à peine entamé : le Japon, ainsi que la France doivent se confronter à une forte relativisation de leur statut international au cours du XXIe siècle, alors que de nouvelles puissances en plein essor se plaignent souvent qu’elles ne sont pas pleinement comprises par l’« ordre ancien », à cause de l’hégémonie médiatique et intellectuelle de ce dernier. Une ouverture à divers jugements de valeurs est plus que jamais une urgence, afin d’écouter – sinon de comprendre ou d’accepter – ce que nous disent la culture, les comportements ou la société de ceux avec qui l’on ne partage ni les jugements de valeurs, ni mêmes les habitus physiques ou les représentations non-verbales. En effet, la valeur qu’on attribue à l’Autre est indissociable du degré d’écoute qu’on a pour ses valeurs.
Par ailleurs, après nous être intéressés aux phénomènes du transfert de savoir, de culture ou de technologie, nous devons considérer la question de la confrontation des valeurs dans son épaisseur historique. En effet il s’avère que, dès l’aurore de l’histoire mondiale, toutes les parties du monde ont interagi et se sont plus ou moins liées les unes avec les autres. Notre rencontre sera ainsi une occasion d’accumuler des exemples qui nous permettront de nuancer les méthodes interculturelles simplistes qui présupposent le Moi et l’Autre comme entités séparées. Elle nous imposera également de réexaminer nos modalités de penser et de nous exprimer, modalités souvent définies par le courant pédagogique d’une époque et/ou d’un pays.
Enfin, tous ces problématiques sont particulièrement ouvertes aux jeunes chercheurs pour lesquels la participation à ces journées d’étude sera une occasion de se confronter à la fois à la spécialisation et à l’interdisciplinarité.

Les langues du colloque sont le français ou l’anglais. Si vous choisissez d’écrire en français, nous vous demanderons de fournir un exemplier ou diaporama avec une traduction anglaise.

Nous attendons les propositions de communication pour le 31 décembre. Contacts : corinne.denoyelle@univ-grenoble-alpes.fr
daniel.rojas@univ-grenoble-alpes.fr
taku.kuroiwa.a1@tohoku.ac.jp


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.