Publications

  • Sous la direction de Patrizia De Capitani, Elise Leclerc, Serge Stoff et Cécile Terreaux-Scotto, « Les Italiens en Europe (2)- Circulations artistiques littéraires et savantes (XVe-XVIIIe siècles) », Cahiers d’Etudes Italiennes(CEI 31/2020) https://journals.openedition.org/cei/7092
  • Jonathan Fruoco, Chaucer’s Polyphony. The Modern in Medieval Poetry, De Gruyter et Medieval Institute Publications, octobre 2020

6 novembre 2020, 9h15 – Journée d’agrégation « François Villon: Lais, Testament, Poésies diverses » – Grenoble, domaine universitaire, Maison des Langues, Salle Jacques Cartier

23 octobre 2020, domaine universitaire St-Martin-d’Hères – Intervention de Marielle Devlaeminck sur : « La terre, la mort et les éléments : le personnage de Terre sur les scènes médiévales (XIVe – XVIe siècles)

Intervention de Marielle Devlaeminck, doctorante à Litt&Arts, dans le cadre du séminaire « Littérature et culture médiévales » assuré par Fleur Vigneron; thème de l’année 2020-2021 : « Terre, pierre: imaginaire du repos et du travail »

10h30 – 12h30, Bâtiment Stendhal, salle A 104, entrée libre 

29 et 30 septembre 2020 – Journées doctorales sur « L’hybridité. Pratiques et perspectives » – Université Grenoble-Alpes

Présentation des journées doctorales et téléchargement du programme : https://litt-arts.univ-grenoble-alpes.fr/fr/evenements/journees-d-etude/l-hybridite-pratiques-et-perspectives-724717.kjsp?RH=LITTEARTSFR_AGEN07
Pour permettre au comité d’organisation d’estimer le nombre de personnes présentes, vous trouverez ci-après un lien qui vous permettra de vous inscrire aux sessions auxquelles vous souhaiteriez assister: https://framadate.org/MXGw6X3zka2Ph6Xv

Rentrée de la recherche 
du Moyen Âge interdisciplinaire à Grenoble

Pour nous retrouver en ce début d’année, nous vous invitons à assister à la rentrée de la recherche du Moyen Âge interdisciplinaire à Grenoble. Cette journée sera l’occasion de découvrir les recherches récentes d’une partie des médiévistes grenoblois·es.

En raison de la crise sanitaire actuelle, nous vous demanderons d’observer les consignes en vigueur. La journée est organisée dans le strict respect du protocole sanitaire recommandé par l’UGA. Le port du masque sera donc obligatoire tout au long de l’événement et du gel hydroalcoolique sera disponible à l’entrée de la salle. Pour les mêmes raisons, nous sommes malheureusement au regret de vous annoncer que la situation nous contraint à annuler le buffet et les temps de collation. Nous tenterons malgré tout de passer un moment agréable et convivial.

Journée organisée par : Camille Brouzes, Audrey Dominguez, Laurence Doucet, Charlotte Guiot et Hélène Jager

12 mars 2020 – Conférence du LUHCIE : « Culture des institutions. Chancellerie et Armée dans le royaume de Naples (XIIIe-XVe siècle) » – 9h30 à 12h30 – Amphi ARSH 2, Domaine universitaire, UGA

Dans le royaume de Naples des derniers siècles du Moyen Âge, la société, les institutions, les cultures, les langages et les pratiques administratives et gouvernementales présentent à la fois des caractéristiques de continuité et de discontinuité par rapport aux siècles précédents. Roberto Delle Donne centrera son attention sur certains moments cruciaux du processus d’institutionnalisation de la chancellerie angevine des rois de Naples, entre la deuxième moitié du XIIIe siècle et les premières décennies du XIVe siècle. Ces années ont vu s’esquisser la structure d’un bureau administratif par la comparaison constante avec l’héritage de la tradition souabe. Ce bureau était destiné à demeurer en grande partie inchangé jusqu’à la fin de la domination angevine, voire au-delà. Dans le royaume aragonais, en effet, il devait continuer à fonctionner, en bonne partie, comme par le passé. Francesco Storti va illustrer la genèse de l’armée «domaniale» des rois aragonais de Naples au XVe siècle. Il s’agit d’un modèle institutionnel originel, qui met en place des soldats provenant des villes du Royaume (cives armigeri) et encadrés au service direct de la monarchie. Dans ces conditions, les souverains obtenaient le monopole des armes et, en même temps, ils répondaient aux aspirations des élites citadines d’être recrutées dans un corps garanti et prestigieux.

7 février 2020 – Conférence : Florence au Moyen Âge et à la Renaissance – 9h30 à 12h30, salle Jacques Cartier, Maison des langues, domaine universitaire

À l’occasion de la parution récente de l’ouvrage Comme un arbre en fleurs. Florence entre Moyen Âge et Renaissance (Grenoble, UGA Éditions, coll. « Italies plurielles », 2019), Silvia Diacciati, Lorenzo Tanzini et Sergio Tognetti, qui avec Enrico Faini en sont les auteurs, proposent une nouvelle lecture de l’histoire florentine qui permet de saisir des traits inédits de cette ville. Ils les dévoilent dans les mécanismes de la vie publique, les pratiques politiques, les rapports sociaux et familiaux, la richesse culturelle et artistique, ainsi que dans la vitalité économique de la cité du florin. L’ ensemble de ces aspects rejoint une approche globale qui tend à restituer dans toute sa complexité l’expérience de la Florence du Moyen Âge et de la Renaissance.