7 février 2020 – Conférence : Florence au Moyen Âge et à la Renaissance – 9h30 à 12h30, salle Jacques Cartier, Maison des langues, domaine universitaire

À l’occasion de la parution récente de l’ouvrage Comme un arbre en fleurs. Florence entre Moyen Âge et Renaissance (Grenoble, UGA Éditions, coll. « Italies plurielles », 2019), Silvia Diacciati, Lorenzo Tanzini et Sergio Tognetti, qui avec Enrico Faini en sont les auteurs, proposent une nouvelle lecture de l’histoire florentine qui permet de saisir des traits inédits de cette ville. Ils les dévoilent dans les mécanismes de la vie publique, les pratiques politiques, les rapports sociaux et familiaux, la richesse culturelle et artistique, ainsi que dans la vitalité économique de la cité du florin. L’ ensemble de ces aspects rejoint une approche globale qui tend à restituer dans toute sa complexité l’expérience de la Florence du Moyen Âge et de la Renaissance. 

Mercredi 22 janvier 2020 – séminaire doctoral “Penser le Moyen Âge aujourd’hui” – 17h30, salle B325 – Bâtiment Stendhal

Ésotérisme et dérives sectaires : à qui profite le Moyen Âge?              par Marielle DEVLAEMINCK, doctorante en littérature médiévale, Litt&Arts 

On a coutume de penser que les spiritualités ésotériques sont une mode nouvelle, à l’avant garde, réservées à un seul petit nombre d’initié. Or le « New Age » est en réalité une invention désormais ancienne du XIXe siècle, prenant ses racines dans une peur inspirée par de grandes nouveautés scientifiques et technologiques qui paraissent inexplicables aux yeux du grand public. La science est, en effet, encore affaire de spécialiste et peu valorisée à un cercle plus large. Ces courants spiritualistes du XIXe siècle choisissent d’expliquer autrement ces nouveaux phénomènes que sont, par exemple, l’électricité. Pour ce faire, ils en appellent à des forces invisibles, Dieu, l’alchimie, ou, plus simplement, le savoir ancien. Et quelle meilleur période pour incarner cet ancien monde plein d’une sagesse perdue que le Moyen Âge ? Dès lors, les savoirs médiévaux, leurs codes de représentation picturale ou théâtrale, leur vision du monde, enfin, sont récupérés par ces chantres d’un nouvel ésotérisme. C’est de ce courant du XIXe siècle que nous sommes aujourd’hui les héritiers. Cette conférence se propose d’évoquer les doctrines ésotériques du XIXe siècle à nos jours en les confrontant aux sources médiévales dont elles prétendent s’inspirer, et d’étudier quelques cas extrêmes de dérives sectaires contemporaines issues de ces doctrines.

Bonnes fêtes de fin d’année

Le mois de décembre dans le calendrier des Heures dites d’Adélaïde de Savoie. Petits et grands s’adonnent à des batailles de boules de neige, tandis qu’au bas du folio, au premier plan, un homme et un enfant feraient-ils une grosse boule de neige en vue de réaliser un bonhomme de neige?

Maître d’Adélaïde de Savoie, Heures dites d’Adélaïde de Savoie (Ms.76, f.12v), 1460-1465, Chantilly, Musée Condé

Visite de Dorothea Kullmann

Dorothea Kullman, associate professor à l’Université de Toronto et spécialiste de la chanson de geste, sera à Grenoble le 12 décembre.

Elle interviendra Salle C008 (à l’entrée de la bibliothèque de section BULLES) dans les séances suivantes :

  • intervention sur la Chanson de Girart de Roussillon : 13h30-15h30
  • intervention sur la stylistique de la chanson de geste : 15h30-17h30

 

Mariage de Girart de Roussillon

Mercredi 4 décembre 2019 – séminaire doctoral “Penser le Moyen Âge aujourd’hui”

L’hybridité implicite dans l’art et la littérature (XIIIe-début XVIe siècle) par Hélène JAGER, doctorante en histoire de l’art médiéval, LUHCIE. Mercredi 4 décembre, 17h30, B 325, Bâtiment Stendhal, Université Grenoble Alpes

L’hybridité est un phénomène complexe : ce n’est pas uniquement une association d’éléments humanoïdes ou zoomorphes. Dans des textes ou des images, certains accessoires (fuseau, quenouille, mors), certains comportements ou gestes (allaitement, marche quadrupède, port d’un objet dans la bouche ou port de vêtement en peau animale) humaniseraient l’animal ou, a contrario, animaliseraient la femme.

Anonyme angevin, Livre du Cœur d’Amour épris de René d’Anjou (Ms.fr.24399, f.8v), 1460-1485, Paris, BnF

Publications

Il se voyait déjà Empereur. Cola di Rienzo, un Romain au Moyen Âge, par Tommaso di Carpegna Falconieri – Collection Italie Plurielle n°7 – 2019
Cet ouvrage raconte l’incroyable histoire du citoyen romain le plus célèbre du Moyen Âge, Cola di Rienzo (1313-1354).

Florence entre Moyen Âge et Renaissance. Comme un arbre en fleurs, par Sergio Tognetti, Lorenzo Tanzini, Enrico Faini, Silvia Diacciati – Collection Italie Plurielle n°5 – 2019
Écrit par des historiens florentins reconnus et agrémenté de 80 illustrations couleur, ce manuel raconte l’histoire de Florence entre le XIIIe et le XVIe siècle.

L’art de la prédication au XVe siècle : efficacité rhétorique et figurative, sous la direction de Jean-Marc Rivière et Cécile Terreaux-Scotto – Cahiers d’études italiennes n°29 – 2019 
Les contributions rassemblées ici étudient la manière dont l’art du verbe et la culture visuelle s’interpénètrent dans les sermons, afin d’en mesurer les effets performatifs sur l’auditoire et de discerner les éventuelles mutations qu’engendre une telle interaction sur les formes de dévotion. Si l’efficacité de la prédication n’est pas un thème nouveau, l’analyse des interactions entre instruments rhétoriques et représentations visuelles ou mentales l’est bien davantage. Les contributions rassemblées ici dans une approche résolument interdisciplinaire étudient la manière dont l’art du verbe et la culture visuelle s’interpénètrent dans les sermons, afin d’en mesurer les effets performatifs sur l’auditoire et de discerner les éventuelles mutations qu’engendre une telle interaction sur les formes de dévotion. Autour de Bernardin de Sienne et de Savonarole qui occupent une large place, on trouvera des études notamment consacrées à Catherine de Sienne, Jean de Capistran et Luis de Maluenda.

Du Moyen Âge au XVIe siècle : Le Songe de Poliphile et les jardins – Gilles Polizzi

Vendredi 22 novembre
10h30-12h30
bâtiment Stendhal, F 311

Intervention de Gilles Polizzi (Professeur, Université de Haute Alsace), dans le cadre du séminaire Littérature et cultures médiévales (entrée libre)

Contact : fleur.vigneron@univ-grenoble-alpes.fr

Le jardin de soie (Songe de Poliphile, 1546, F43v) – Jean Goujon
(source : utpictura18)

Publication des actes de la journée d’étude “Les Mondes des bergers”

Nous avons le plaisir de vous annoncer la mise en ligne des actes de la journée d’étude “Les Mondes des bergers”, organisée le 18 octobre 2018 par Marielle Devlaeminck, Charlotte Guiot et Maxime Kamin, à l’Université Grenoble-Alpes, avec le soutien de l’U.M.R Litt&Arts, de l’équipe de recherche ISA et de l’axe 3 “Expériences de la création”.

Ils sont à présent disponibles à l’adresse suivante : http://ouvroir-litt-arts.univ-grenoble-alpes.fr/revues/actalittarts/566-les-mondes-des-bergers

L’enjeu de cette journée d’étude était de porter à la lumière la présence récurrente de ces personnages emblématiques que sont le berger et la bergère dans un large répertoire de textes appartenant à des horizons génériques, linguistiques et géographiques divers. Il s’agissait notamment d’analyser dans une perspective diachronique, qui nous mène de la fin du XIIe jusqu’au XVe siècle, les réalisations d’un objet d’étude à la fois cohérent et pluriel et d’explorer ce monde à la fois idyllique et violent qu’est l’univers pastoral.

Susceptibles d’intéresser les chercheurs en littérature, mais également les historiens et les anthropologues, les études rassemblées sous ce dossier examinent plus particulièrement le rapport qu’entretiennent “les mondes des bergers” avec certains enjeux politiques et religieux qui sont au cœur des préoccupations propres à la société médiévale.

Kalendrier des bergers, BNF VELINS 518

16-17 novembre 2019 – Conférences par François Boespflug &Emanuela Fogliadini – le 16 novembre 2019 à 14h30 “L’art chrétien entre Orient et Occident. Approche historique, théologique et iconographique” et le 17 novembre 2019 à 14h30 “La Nativité du Christ dans l’art. Le Mystère de l’Incarnation en image” – 26190 Saint-Jean-en-Royans

Lieu des conférences : Atelier Mosaiciel, 240 Chemin des Merles, 26190 St-Jean-en-Royans. Les conférences sont payantes (10€ pour une conférence / 16€ pour 2 conférences), renseignements et réservation sur www.mosaiciel.com

Séminaire “Penser le Moyen Âge aujourd’hui” : rencontre avec Véronique Beaulande

Mercredi 23 octobre de 17h30 à 19h30
Université Grenoble Alpes
Bâtiment Stendhal
B325

Pour débuter notre séminaire des doctorant·es médiévistes, “Penser le Moyen Âge aujourd’hui”, nous aurons le plaisir d’accueillir Véronique Beaulande, professeure en Histoire médiévale qui a rejoint récemment l’Université Grenoble Alpes. Elle a publié cette année un ouvrage intitulé Les péchés les plus grands. Hiérarchie de l’Église et for de la pénitence (France, Angleterre, XIIIe-XVe siècle). Cette séance sera l’occasion de découvrir ses travaux et d’échanger avec elle.
 
La séance est bien sûr ouverte à toutes les personnes intéressées et notamment aux nouveaux·elles doctorant·es dont nous n’aurions pas encore les coordonnées.