Archives de catégorie : Conférence

14 juin 2024 – Saint-Martin-d’Hères – Domaine universitaire – Journée d’Études « Nouvelles philologies » – « La construction visuelle de la parole en diachronie. Métamorphoses de la page, de la ponctuation et de la graphie » par Elena Llamas Pombo

A l’occasion de la journée d’études “Nouvelles philologies” qui se tiendra le 14 juin 2024, l’Université Grenoble Alpes aurait le plaisir d’accueillir Elena Llamas Pombo de l’Université de Salamanque pour nous parler de “La construction visuelle de la parole en diachronie. Métamorphoses de la page, de la ponctuation et de la graphie“.

Voici un petit aperçu de son intervention prochaine :

I. Histoire de la page, histoire de la lecture

Il existe des liens qui relient la nature des supports matériels de la parole aux modes d’accès à la connaissance. Dans l’histoire de la lecture en Occident, on a notamment identifié des séries de corrélations : la transformation de l’espace de la page est parallèle à une évolution des pratiques de lecture. Dans un premier temps, nous montrerons les principales étapes de cette transformation, tout en considérant les trois types de signes non alphabétiques de l’écriture : l’espace blanc, la ponctuation et les signes auxiliaires.

La chronologie des pages et des écritures qui seront étudiées s’étend de l’Antiquité classique au Moyen Âge et à la Renaissance ; mais chaque volet de la conférence montrera des parallèles, des contrastes, voire des antécédents médiévaux de pratiques d’écriture et de mise en page modernes ou contemporaines de la langue française.

L’espace blanc sera considéré comme élément clé de l’histoire de la lecture et de la lisibilité des textes, car il concerne les trois niveaux d’unités de l’écriture : le mot, l’énoncé et le texte. De la séparation des mots à l’homographie imposée par les presses, la lisibilité du mot dépend de l’usage des blancs. La matérialité de l’écriture imprimée et l’homographie imposée par les presses détermine l’image graphique du mot et sa standardisation, face à la variabilité intrinsèque de la graphie médiévale, toujours individuelle et manuelle.

II. Principes méthodologiques pour l’histoire des systèmes graphiques

Linguistique et pragmatique de la ponctuation

  1. Cadre théorique pour une linguistique de la ponctuation en diachronie.
  2. Pragmatique comme étude des « instructions de lecture » : vers une systématisation des valeurs pragmatiques des signes de ponctuation.  
  3. «Éloge de la variante » et « nouvelle philologie médiévale». L’importance de tous les témoins d’une même œuvre pour l’histoire des systèmes graphiques du français et pour l’histoire de la lisibilité des textes. Exemples pratiques.
  4. Outils numériques de reconnaissance de l’écriture manuscrite (médiévale et moderne) : enjeux méthodologiques.

30 mai 2024 – Grenoble- Domaine universitaire – Médiat Rhône-Alpes, salle de conférence – Journée d’étude sur “De l’usage des manuscrits et des imprimés: réflexions sur la transmission des mystères par personnages de Charles VIII à Henri IV (1484 à 1594)”

Programme et informations complémentaires: https://litt-arts.univ-grenoble-alpes.fr/fr/actualites/lusage-manuscrits-et-imprimes-reflexion-transmission-mysteres-personnages-charles-viii-henri-iv-1484

31 mai – Saint Martin d’Hères – Domaine universitaire, Maison des langues, salle Jacques Cartier – 5e journée journée de rencontre interdisciplinaire des médiévistes de Grenoble : “Cycles, cercles et boucles”

Pour la fin de l’année universitaire, nous avons le plaisir de inviter à la 5e rencontre des médiévistes de Grenoble autour d’une journée d’études interdisciplinaire sur la thématique “Cycles, cercles et boucles” le 31 mai à l’Université Grenoble Alpes, Salle Jacques Cartier, Maison des langues (1141 Rue des Universités, 38400 Saint Martin d’Hères) ou en ligne (lien Zoom code secret : 724290).

Cette journée se veut un temps d’échanges conviviaux qui nous permettront de mieux connaître le travail de chacun·e et de faire vivre l’interdisciplinarité si essentielle à notre champ d’étude. L’événement vise à assurer un partage méthodologique de savoirs et une ouverture à l’actualité locale de la recherche autour d’une thématique large qu’il s’agira d’exploiter à partir des principes méthodologiques et scientifiques de chaque discipline. Boucles, cycles et cercles peuvent se faire synonyme de la perfection comme de l’enfermement ou de l’exclusion, formes closes qui demandent à être explorées, peut-être ouvertes pour en saisir l’essence. Il s’agira de les étudier tant dans leur matérialité, leur forme stylistique que dans leurs multiples significations en allant, pourquoi pas, jusqu’à briser le cercle, rompre le cycle et dénouer la boucle.

Au plaisir de vous retrouver le 31 mai !

17 avril au 19 avril 2024 – Grenoble, campus universitaire – Colloque sur “Les sexualités ecclésiastiques et le corps social (Moyen Âge-époque moderne)”

Changement de salle du colloque (jeudi et vendredi).

Nouveaux lieux de la rencontre:

Jeudi 18/04/2024 matin et vendredi 19/04/24 matin : Bâtiment Michel Dubois, salle de conférence Annie Génovèse

Jeudi 18/04/2024 après-midi : Bâtiment G de Stendhal, grande salle des colloques, 4e étage

Programme et informations complémentaires : https://luhcie.univ-grenoble-alpes.fr/rencontres/les-sexualites-ecclesiastiques-et-le-corps-social-moyen-age-epoque-moderne/

12 avril 2024 – Journée d’études “Etudier, conserver, restaurer et animer : l’ancien prieuré clunisien de Notre-Dame de Vizille” – Grenoble, campus universitaire, Maison des Langues, salle Jacques Cartier

ANNULATION 3 avril 2024 –Saint-Martin d’Hères – Domaine universitaire, Salle Mediat, BU Droit-Lettres, 17h30-19h30 – Séminaire doctoral de MAiGRE : Séance 5 : « La crise des langues à la fin du Moyen Âge » par Benoît Grévin & « Jurer la paix pour conjurer la crise ? Le serment dans la résolution d’une guerre entre San Gimignano et Volterra en 1227 » par Lucas Moulène

L’équipe de MAiGRE vous donne rendez-vous pour la cinquième séance de son séminaire mensuel sur la thématique “La crise au Moyen Âge, le Moyen Âge en crise ? (Volume II)” le mercredi 3 avril à 17h30 en ligne sur Zoom (code : 724290).

Nous aurons le plaisir d’assister pour cette séance printanière à une double conférence qui se propose d’interroger la place de la langue et de son usage à la fin du Moyen Âge.

Benoît Grévin, directeur de recherche au CNRS, historien confirmé de réputation internationale, spécialiste de l’ars dictaminis, de l’usage socio-politique de la langue et des contacts linguistiques et culturels dans le monde méditerranéen, présentera une communication sur la crise des langues à la fin du Moyen Âge. Par la suite, Lucas Moulène, doctorant en histoire médiévale du LUHCIE, interviendra sur le rôle que, dans l’Italie communale, le serment joue dans la résolution des conflits. Il s’agira en particulier de présenter une étude de cas portant sur une guerre qui opposa en 1227 San Gimignano et Volterra, deux communes de la Toscane centrale.

Publication – Les fabliaux en réseau – actes de la journée d’études sur le programme de l’agrégation de Lettres modernes : “Peut-on rire de tout ? Les fabliaux”, textes réunis par Corinne Denoyelle & Stéphanie Le Briz-Orgeur

Le 24 novembre 2024 s’est tenue à l’Université Grenoble Alpes, une journée d’études sur les textes au programme de l’agrégation 2024, les Fabliaux du Moyen Âge, dans l’anthologie de Jean Dufournet. Ainsi rassemblés dans un recueil moderne et forcément détachés de leur contexte codicologique, les fabliaux doivent se lire « en réseau », à travers les séries qu’ils créent, dans les effets de similitude et de contraste qu’ils provoquent. Les contributions rassemblées ici par Corinne Denoyelle et Stéphanie Le Briz-Orgeur montrent la richesse de cette approche qui permet de penser les variations des motifs en synchronie voire en diachronie. Des échos se créent alors entre les versions autour de motifs qui se recomposent d’œuvre en œuvre. L’anthologie au programme invite ainsi ses lecteurs à une lecture non plus seulement syntagmatique des textes mais aussi paradigmatique, nourrie de toutes leurs épaisseurs successives.

Pour lire les articles : https://www.fabula.org/colloques/sommaire11535.php

14 février 2024 – Conférence “Les lieux de la politique dans la capitale d’un royaume. Les seggi de Naples au XVe siècle” – 14h-16h- Grenoble, Domaine universitaire, Bât Michel Dubois – salle Annie Génovèse

17 janvier 2024 – 16h-18h – Grenoble – UGA- MSH salle Jacques Cartier – conférence d’Isabelle Rosé sur “Le mariage des prêtres, une hérésie? Genèse du nicolaïsme (Ier-XIe siècles)”

Informations complémentaires: https://luhcie.univ-grenoble-alpes.fr/rencontres/le-mariage-des-pretres-une-heresie-genese-du-nicolaisme-1er-xie-siecles/

26-27 octobre 2023 – Lyon – MSH de Lyon, espace Marc Bloch, 9h30-17h30 – Journées d’études doctorales du CIHAM : “Fin(s) et rupture(s) au Moyen Âge”

La fin correspond à un achèvement, la fin d’un état et le jugement de toute chose. Au Moyen Âge, la société se construit autour d’une grande fin programmée, de nature religieuse, dont ce colloque propose de prendre le contre-pied.
L’objectif est d’étudier les fins pour saisir leur place dans l’ensemble des dimensions des mondes médiévaux. En nuançant cet arrêt de toute chose, nous proposons d’intégrer également les ruptures : ces interruptions, ces suspensions du temps et des actions des hommes qui souvent ne sont pas irrémédiables.

Dans le cadre de ces journées doctorales, les membres de MAiGRE viendront présenter les réflexions et conclusions du séminaire doctoral “La crise au Moyen Âge, le Moyen Âge en crise ?” (Volume I, 2022-23) : Émilie DEMOUSELLE (Université Grenoble Alpes), Lucas FLANDRE (Université Grenoble Alpes, Université catholique de Louvain)

Comité d’organisation
Davide ARUTA, Tomasz DALEWSKI, Laure DOMONT, Clara LENNE, Nicolas MAZEL.

Comité scientifique
Guido CASTELNUOVO (Avignon Université), Frédéric DUPLESSIS (ENS de Lyon), Marie-Pascale HALARY (Université Lyon 2), Marie-Céline ISAÏA (Université Lyon 3), Francesco MONTORSI (Université Lyon 2), Marylène POSSAMAÏ-PÉREZ (Université Lyon 2)

10 octobre 2023 – Grenoble, campus universitaire, Bât. Michel Dubois, salle Annie Genovese, 14h-16h – conférence “Accueil et mobilité aristocratique. Les formes de l’intégration dans les Seggi de Naples au Moyen Âge (XIIe-XVIe siècle)” par Monica Santangelo

11-15 septembre 2023 – Université de Lausanne (UNIL) – École d’été – Médiévalismes des quatre coins du monde/Medievalisms from around the world

L’école d’été est co-organisée par l’Université de Lausanne et l’Université Grenoble Alpes
The summer school is co-organised by the University of Lausanne and University Grenoble Alpes

Le “Moyen Âge” que les sociétés américaines, chinoises, africaines réimaginent aujourd’hui, est-il le même ? Le médiévalisme valorise-t-il seulement les sociétés européennes des Ve-XVe siècles, ou la notion est-elle aussi pertinente pour d’autres régions du monde, d’autres périodes de l’histoire, qualifiées de « moyen âges » ? Les diverses formes d’appropriations du Moyen Âge aujourd’hui (création artistique, économie des loisirs, médiation culturelle) participent-elles à la domination mondiale de la culture anglo-saxonne, ou sont-elles des vecteurs de valorisation pour des identités culturelles locales ?

L’école d’été Médiévalismes des quatre coins du monde, organisée à Lausanne du 11 au 15 septembre 2023, questionnera les enjeux des réceptions du Moyen Âge à l’heure de la mondialisation. Elle accueille doctorants er doctorantes suisses et internationaux. La semaine de travail alternera des réflexions théoriques (conférences, tables-rondes) et des travaux pratiques (ateliers d’expérimentation), en anglais et français.

Is the ‘Middle Ages’ that American, Chinese and African societies reimagine today the same? Does medievalism only value the European societies of the 5th-15th centuries, or is the notion also relevant for other regions of the world, other periods of history, qualified as ‘Middle Ages’? Do the various forms of appropriation of the Middle Ages today (artistic creation, leisure economy, cultural mediation) contribute to the global domination of Anglo-Saxon culture, or are they vectors of valorization for local cultural identities?

The summer school Medievalisms from around the world, organised in Lausanne on 11-15 September 2023, will question the issues of the receptions of the Middle Ages in the age of globalisation. The summer school will welcome Swiss and international doctoral students. The working week will alternate theoretical reflections (conferences, round tables) and practical work (experimental workshops), in English and French.

Description
Experts
Public cible/Target audience
Objectifs et format/Objectives and format
Programme
Credits
Prix/Price
Candidature/Application

Register here

5 avril 2023 – Grenoble – Domaine universitaire – “Pouvoirs et savoirs en Italie (XIIIe-XVe siècles). Autour de trois ouvrages récents” – Maison des Langues – Salle Jacques Cartier – 9h